• Accueil >
  • Partenaires et environnement >
  • Nos Partenaires

Nos partenaires

En véritable acteur des procédures collectives, l’AGS participe, avec ses partenaires, aux réflexions menées sur le rôle des intervenants des procédures collectives, les incidences des évolutions législatives sur ses missions…

Journée nationale des avocats

Organisée tous les deux ans par la Délégation Unédic AGS, la JNA réunit l'ensemble des avocats de la DUA et des personnalités qualifiées afin de développer les échanges sur des sujets techniques du droit des procédures collectives et qui visent à renforcer l'efficacité commune au service de la défense des intérêts du régime de garantie des salaires et de ses bénéficiaires.

Partenariat et échanges avec le CNAJMJ et L’IFPPC

Les échanges réguliers avec le Conseil National des Administrateurs Judiciaires et Mandataires Judiciaires (CNAJMJ) et l’Institut Français des Praticiens des Procédures Collectives (IFPPC) permettent d’optimiser le travail des collaborateurs des centres de gestion de la DUA et de chacun des acteurs de la procédure collective.

Coopération avec le CNAJMJ : L'AGS participe à des groupes projets du CNAJMJ, sur des thèmes liés au Droit social dans les entreprises en difficultés. Associant des mandataires de justice et des représentants de la DUA, ces échanges permettent à la DUA de présenter ses propositions et des observations sur les sujets d’intérêt commun et les problématiques rencontrées par chacune des deux institutions, au plan national comme local. L'objetcif est de mettre en place des solutions optimisant la qualité et l’efficacité des interventions respectives.

L’Observatoire économique : La DUA participe également au groupe de tarvail du CNAJMJ chargé de la mise en place d’un Observatoire économique. Cette coopération offre l’opportunité de confronter les sources statistiques dont disposent les mandataires de justice, d’une part, et la DUA d’autre part. Elle permettra notamment d’utiliser les mêmes critères d’extraction. Cet observatoire vise à produire des informations chiffrées très précises sur les difficultés des entreprises et sur l’incidence des procédures de redressement ou de liquidation judiciaire en termes d’emploi.